Rébecca Beaulieu Bergeron, Psy.D.

Rébecca Beaulieu Bergeron, Psy.D.

Dr. Beaulieu Bergeron est détentrice d'un doctorat en psychologie clinique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Durant ses études doctorales, sous la supervision de la Dr. Diane Morin, elle a effectué des travaux portant sur les attitudes des enfants du primaire à l'égard des personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle a également travaillé à la construction et à la validation d'un outil psychométrique mesurant les attitudes de la population générale à l'égard de la déficience intellectuelle. Dr. Beaulieu Bergeron est psychologue depuis 8 ans au centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissant du développement (CRDITED) de Montréal (CIUSSS Centre-Sud). Elle travaille auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) et/ou un trouble du spectre de l'autisme (TSA) et présentant des troubles de santé mentale. En tant que psychologue, elle effectue de l'évaluation (DI, TSA, santé mentale) et offre des services de psychothérapie. Elle offre aussi de la formation au sein du CRDITED ainsi que du soutien clinique auprès des équipes multidisciplinaires. Madame Beaulieu Bergeron est également une collaboratrice (praticienne-chercheuse) au centre de recherche et d'expertise en déficience intellectuelle et troubles du spectre de l'autisme (CRE-DITSA) au CIUSSS Centre-Sud. Depuis janvier 2013, elle est chargée de cours au DESS en déficience intellectuelle de l'UQAM.

Publications récentes :

Beaulieu-Bergeron, R. & Morin, D. (2016). A qualitative investigation of fifth- and sixth-grade students' attitudes towards intellectual disability. International Journal of Disability, Development and Education, 63.

Morin, D., Beaulieu-Bergeron, R., Crocker, A., & Caron J. (2013). Validation of the Attitudes toward intellectual disability - ATTID questionnaire. Journal of Intellectual Disability Research. 57.

Atelier :

Déficience intellectuelle syndromique: profils cliniques et pistes d'intervention

Serge Bouchard

Serge Bouchard

Diplômé en anthropologie de l'Université McGill et de l'Université Laval, Serge Bouchard est passionné par l'histoire des Amérindiens, des Métis et de l'Amérique francophone. En plus d'une carrière prolifique à titre de chercheur, de formateur et de consultant, il est également reconnu en tant que communicateur. Homme de radio, il anime Les Chemins de Travers et De Remarquables Oubliés à la Première Chaîne de Radio-Canada, de même qu'il participe à de nombreux documentaires et émissions de télévision. Écrivain, Serge Bouchard est l'auteur de maints ouvrages, dont L'homme descend de l'ourse, Le moineau domestique, Les corneilles ne sont pas les épouses des corbeaux, Récits de Mathieu Mestokosho, chasseur innu et Confessions animales, BESTIAIRE I et II, C'était au Temps des Mammouths Laineux et Les Yeux Tristes de Mon Camion. Avec l'anthropologue Bernard Arcand, il a aussi publié six volumes de la série Les Lieux Communs et, en collaboration avec Marie-Christine Lévesque, Elles ont fait l'Amérique. Son dernier livre, Le Peuple Rieur (novembre 2017), l'anthropologue invite le lecteur à l'accompagner depuis ses débuts dans les années 1970, et ce à travers les petites histoires qui mettent à la lumière celle d'une société traditionnelle de chasseurs nomades.

Communicateur de grand calibre, Serge Bouchard donne des conférences et causeries littéraires devant des publics variés, au Québec et partout au Canada, aussi bien sur les réalités des peuples autochtones que sur nombre de sujets philosophiques et d'actualité qui préoccupent notre monde.

Atelier :

Anthropologie culturelle de la marginalité... et surtout de ceux qui leur viennent en aide

Céline Chatenoud

Céline Chatenoud

http://www.adel.uqam.ca

Céline Chatenoud est professeure au Département d'éducation et formation spécialisées de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM). Possédant une double formation en sciences de l'éducation et en psychologie, elle s'intéresse au développement ainsi qu'aux approches éducatives et stratégies d'enseignement innovantes favorisant l'inclusion et la participation sociale dès le plus jeune âge des enfants ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme ou un polyhandicap. L'adaptation et la qualité de vie de ces enfants et de leurs familles en lien avec la qualité des services qui leur sont adressés sont également au cœur de ses champs d'intérêt en recherche. Membre régulière du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble envahissant du développement (CRDITED) de la Mauricie et du Centre-du-Québec (MCQ)- Institut universitaire ainsi que chercheuse associée au Laboratoire International sur l'Inclusion Scolaire, elle contribue à plusieurs études se rapportant aux pratiques de soutien dédiées aux membres des familles des personnes ayant un trouble du développement ainsi qu'à la collaboration interprofessionnelle.

Publications récentes en lien avec la thématique

Chatenoud, C. , Turcotte, C, Aldama, R, Godbout, M.J. Favoriser la compréhension en lecture auprès des jeunes (10-15 ans) ayant une déficience intellectuelle (DI). Un guide pédagogique à l'intention des enseignants et intervenants scolaires. Université du Québec à Montréal. Retrieved : https://www.researchgate.net/

Aldama, R. *, Chatenoud, C., Turcotte, C. (2017). Explorer l'efficacité d'un test dynamique en compréhension en lecture pour favoriser la mise en place de stratégies d'enseignement adaptées aux progrès en lecture des élèves ayant une déficience intellectuelle. Le Recherché, 130, p. 3.

Turcotte, C, Amélie Cayouette, A.*, Chatenoud, C. (2017). Apprentissage de l'orthographe lexicale en français chez des jeunes élèves ayant un trouble du spectre de l'autisme : profils et recommandations. Journal on Developmental Disabilities. 23(1). 44-53

Aldama, R. *, Chatenoud, C., Turcotte, C. Denaes, C. (2016). Découvrir le potentiel en lecture des élèves ayant une Déficience intellectuelle légère (DIL) à l'aide d'une méthode d'évaluation dynamique et innovante. La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation. 76(4).1-22.

Denaes, C., Chatenoud, C., Turcotte, C., & Aldama, R. * (2016). Utilisation d'analogies pour comprendre le potentiel d'élèves faibles lecteurs présentant une déficience intellectuelle légère. Dans Briquet-Duhazé, S. ; Ouellet, C. et Lavoie, N. Progrès en lecture-écriture chez des élèves du primaire au post-secondaire. (pp. 191-214). Paris : L'Harmattan. Collection Enfance, éducation et société. Cayouette, A. *, Turcotte, C. et Chatenoud, C. Développement de l'orthographe chez trois élèves ayant un trouble du spectre de l'autisme. (2016). Dans Briquet-Duhazé, S. ; Ouellet, C. et Lavoie, N. Progrès en lecture-écriture chez des élèves du primaire au post-secondaire. (pp. 217-236). Paris: L'Harmattan. Collection Enfance, éducation et société.

Atelier :

Communauté d'apprentissage pour améliorer la compréhension en lecture chez les jeunes (10-15 ans) ayant une déficience intellectuelle (DI)

Catherine Daigneault et Magalie Paquin-Forest

Catherine Daigneault et Magalie Paquin-Forest

Catherine Daigneault détient un baccalauréat en travail social et un certificat en animation culturelle. Elle complète sa 17ième année au Centre François-Michelle primaire, tout d'abord comme travailleuse sociale puis comme coordonnatrice des plans d'intervention. Forte d'une expérience clinique auprès des parents, elle anime une centaine de plans d'intervention par année, où les parents détiennent une place centrale dans l'équipe pluridisciplinaire.

Magalie Paquin-Forest est détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale. Elle est présentement candidate à la maîtrise en éducation (profil recherche), concentration éducation et formation spécialisée et spécialisation en adaptation scolaire et sociale. Son mémoire porte sur « La planification de la transition de l'école à la vie active chez les élèves présentant une déficience intellectuelle légère finissants d'un programme de formation préparatoire au travail » qu’elle complète présentement à l’Université du Québec à Montréal. Elle travaille à titre d’enseignante depuis 6 ans au Centre François-Michelle (primaire). Voir les élèves progresser à travers l'enfance vers leur vie d’adulte et acquérir de l’autonomie au quotidien et au fil des années est sa plus grande fierté!

Atelier :

Plan d'intervention : d'un document administratif à un précieux outil de collaboration.

France Joyal

France Joyal

France Joyal est une enseignante du Centre François-Michelle depuis 30 ans. D'abord au niveau primaire, elle poursuit son enseignement au secondaire premier cycle et au secondaire deuxième cycle. Après avoir travaillé pendant plus de douze ans à titre de responsable de la recherche et du développement pédagogique, elle est maintenant superviseure de stage à la Formation préparatoire au travail auprès des jeunes de 16 à 21 ans. Elle a réalisé de nombreux projets subventionnés sous la direction des professeurs Nadia Rousseau et Ghislain Samson à l'Université du Québec à Trois-Rivières ainsi qu'à l'Université de Sherbrooke.

Publications

Joyal, F. (2013, 2e éd. 2017). Regard sur la différenciation pédagogique. Chapitre dans Ouellet, S. (dir.) Soutenir le goût de l'école. Québec : Presses de l'Université du Québec.

Joyal, F. et Samson, Gh. (2010) Conception et expérimentation d'une échelle d'employabilité pour les jeunes en difficulté. Chapitre dans Rousseau, N. (dir.) La quête d'un premier diplôme d'études secondaires : Enjeux et défis associés à la qualification. Québec : Presses de l'Université du Québec.

Joyal, F. et Samson, Gh. (2008) L'Échelle d'employabilité : Un outil d'évaluation des compétences, des attitudes et des comportements requis en milieu de travail. Association québécoise d'information scolaire et professionnelle (AQISEP). Bulletin d'information continue, 27(1), 6-15.

Point, M., Rousseau N., Joyal, F. et Ouellet, S. (2014). Du plan d'intervention au parcours de formation axée sur l'emploi. Le cas d'un centre dédié aux jeunes ayant une déficience intellectuelle. Chapitre dans Beaupré, P. (dir.) Déficience intellectuelle et autisme. Québec : Presses de l'Université du Québec.

Point, M., Samson, G., Joyal, F. et Dumont, A. (2015). L'élaboration et la mise en œuvre d'un portfolio pour favoriser la connaissance de soi et le développement de l'employabilité des jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle légère. Chapitre dans Villemagne, C. et Bisaillon-Myre, J. (dir.) Les jeunes adultes faiblement scolarisés. Québec : Presses de l'Université du Québec.

Projets de recherche subventionnés

Joyal, F. (2012-2014). Recherche-action sur la progression et la reconnaissance des apprentissages des élèves du Centre François-Michelle. Montréal : Fonds de développement du Centre François-Michelle. Projet subventionné par JP Morgan.

Joyal, F., Dumont, A. et Samson, Gh. (2011-2012). Le portfolio : un outil d'accompagnement et de connaissance de soi. Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire : projet de recherche-action visant l'expérimentation d'interventions novatrices du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Samson, Gh. (2008-2010) Engager l'élève dans sa démarche d'insertion professionnelle. Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire : projet de recherche-action visant l'expérimentation d'interventions novatrices du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Cayer, F. (2010). Sondage auprès élèves qui ont complété le programme ISPJ du Centre François-Michelle entre 1999 et 2009 : suivi sur l'insertion résidentielle, sociale et professionnelle. Montréal : Centre François-Michelle.

Joyal, F. (2009). Développement d'un répertoire des métiers semi-spécialisés en images. Fonds d'aide au développement éducatif (FADE). Montréal : Fédération des écoles d'enseignement privé (FEEP). Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F., Beaumont, L. et Cayer, F. (2009). Des photos pour la préparation au marché du travail. Fonds d'aide au développement éducatif (FADE). Montréal : Fédération des écoles d'enseignement privé. Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Cayer, F. (2008). Développement de méthodes pour une clientèle à risque. Fonds d'aide au développement éducatif (FADE). Montréal : Fédération des écoles d'enseignement privé (FEEP). Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. (2007). Une situation d'apprentissage-évaluation (SAE) à intégrer aux pratiques évaluatives des enseignants. Fonds d'aide au développement éducatif (FADE). Montréal : Fédération des écoles d'enseignement privé (FEEP). Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Samson, Gh. (2006-2008) L'Échelle d'employabilité, une ressource d'accompagnement et d'évaluation en insertion professionnelle. Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire : projet de recherche-action visant l'expérimentation d'interventions novatrices du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Cayer, F. (2008). Des vidéos pour la préparation au marché du travail. Fonds d'aide au développement éducatif (FADE). Montréal : Fédération des écoles d'enseignement privé (FEEP). Partenaire : Centre François-Michelle.

Joyal, F. (2006). L'Échelle d'employabilité, une ressource d'accompagnement et d'évaluation en insertion professionnelle. Fonds de développement du Centre François-Michelle. Montréal : Centre François-Michelle.

Joyal, F. et Laporte, A. (2003). Un café étudiant pour la formation des élèves. Fonds de développement du Centre François-Michelle. Montréal : Centre François-Michelle.

Atelier :

Le développement de l'employabilité chez l'élève présentant une incapacité intellectuelle légère à la Formation préparatoire au travail : un modèle et des moyens d'intervention

Yves Lachapelle

Yves Lachapelle

Yves Lachapelle, Ph. D., FAAIDD, est professeur titulaire au département psychoéducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Il possède un baccalauréat en psychologie, une maîtrise en sciences de l'éducation et un Ph. D. en psychologie de l'éducation. Il se spécialise dans la recherche sur l'intégration et l'inclusion sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle et s'intéresse particulièrement aux domaines de l'autodétermination et de la participation sociale de ces personnes notamment par le biais de l'utilisation de technologies de soutien à l'autodétermination. À cet effet, le Dr Lachapelle fut le titulaire de la Chaire de recherche sur les technologies de soutien à l'autodétermination (Chaire TSA) de l'Université du Québec à Trois-Rivières de 2007-2012. Il a dirigé et codirigé plusieurs étudiants, il a été financé pour plus de 60 projets de recherche, il a écrit et coécrit quelques 70 publications et participé à plus de 100 communications. Par ailleurs, Yves est très impliqué au sein de l'American Association on Intellectual and Developemental Disabilities AAIDD (ex-représentant du Canada au conseil d'administration et actuel président de l'AAIDD-QUÉBEC). Il fut également membre du Terminology & Classification Committee et coauteur de la 11e édition de l'ouvrage Intellectual Disability : Definition, Classification and Systems of Supports. En mai 2006, il a présidé le Sommet international de l'Alliance pour l'inclusion sociale, qui a réuni plus de 1100 participants représentant 27 pays. Au cours de la dernière décennie, Yves a siégé à plusieurs conseils régionaux, nationaux et internationaux d'administration. Dr Lachapelle a reçu le Prix du Président de l'AAIDD en 2007 et est devenu Fellow de l'AAIDD en 2014.

Atelier :

Autodétermination : mieux conceptualiser pour mieux intervenir!

Jean-Philippe Lapointe et Candy Carrier

Jean-Philippe Lapointe et Candy Carrier

Depuis 2003, Monsieur Lapointe travaille auprès de la clientèle DI/TSA au sein du réseau de santé. D'abord comme éducateur et ensuite, depuis 2008, comme Sexologue éducateur. Il a conçu une série d'outils personnalisés aux divers besoins d'éducation. Au fil des années, Monsieur Lapointe a acquis une solide connaissance des besoins sexoéducatifs et sexoaffectifs de la clientèle DI/TSA. Toujours à la recherche d'informations de pointe, telles que l'utilisation des nouvelles technologies et les médias sociaux, il vise à maximiser la sécurité des personnes dans leur utilisation de ces divers médiums pour assurer la prévention de toutes formes d'abus. Ces interventions visent à permettre aux personnes de vivre au mieux leur vie amoureuse, intime et sexuelle. Fidèle défenseur de leurs droits, Monsieur Lapointe s'implique dans divers comités afin de sensibiliser l'organisation, les parents ainsi que les partenaires collectifs à la réalité de la clientèle.

Madame Carrier est sexologue clinicienne et psychothérapeute depuis 1998. Avant d'être engagée au sein du réseau de la santé et des services sociaux, Madame Carrier s'est spécialisée auprès des délinquants sexuels et elle a fait des expertises sexo-légales, en plus de suivis thérapeutiques, pour des cas d'agressions sexuelles. En 2008, elle a assisté à une formation offerte par Monsieur Claveau qui a suscité un fort intérêt pour la clientèle DI/TSA. En 2010, elle a eu ses premiers contrats avec cette clientèle et en 2013, elle a été engagée au CIUSSS-du-Centre-Sud-de-l'Ile-de-Montréal (anciennement CRDITED de Montréal) où elle y exerce à titre de sexologue clinicienne, tant comme thérapeute que pour du soutien aux équipes cliniques.

Atelier :

La sexualité des enfants et des adolescents : comment différencier le naturel du problématique?

Luc Lecavalier, Ph.D.

Luc Lecavalier, Ph.D.

https://psychology.osu.edu/people/lecavalier.1

Luc Lecavalier est professeur titulaire de psychologie et de psychiatrie à l'Université Ohio State. Il a obtenu son baccalauréat en psychologie à l'Université d'Ottawa. Il a obtenu son doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Montréal en 2001. Il a ensuite complété des études postdoctorales à l'Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill. Il s'intéresse au diagnostic et au traitement des troubles du comportement et psychiatriques chez les personnes qui ont une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme. Il est l'auteur de plus d'une centaine de manuscrits scientifiques. En 2008, il fut récipiendaire du prix Early Career Awards donné par l'Association américaine des déficiences intellectuelles et développementales (AAIDD) et par la division 33 de l'Association américaine de la psychologie (APA). Ses études subventionnées par le gouvernement fédéral américain examinent les troubles du comportement, l'anxiété et l'inflexibilité comportementale chez les enfants qui ont des troubles neuro-développementaux. Au Centre Nisonger, il est le directeur d'une unité d'intervention pour les troubles du comportement de l'enfance.

Atelier :

Interventions pour les troubles du comportement: État des connaissances, principes généraux et outils concrets.

Annie Lussier

Annie Lussier

Annie Lussier est orthopédagogue et propriétaire associée du Centre d’Évaluation Neuropsychologique et d’Orientation Pédagogique (CENOP). Depuis 1994, elle travaille au centre avec les enfants, adolescents et jeunes adultes en troubles d’apprentissage. Ses méthodes d’enseignement sont particulièrement pragmatiques, dynamiques et ludiques. Elle a aussi une expérience comme orthopédagogue dans les écoles pour enfants en troubles d’apprentissage.

Mme Lussier est aussi hautement appréciée comme formatrice et conférencière internationale vu son approche concrète et pratique. Elle traite principalement des sujets telle la rééducation orthopédagogique de la dyslexie-dysorthographie, la rééducation de la dyscalculie, la rééducation des fonctions exécutives. Elle est convaincue qu’avec le jeu, l’élève et le pédagogue sont gagnants!

«Lorsque l’on joue avec les enfants, on les gagne!»

Articles scientifiques:

  • Lussier, A. (2016). « Pssst ! Gabriel, Romy, Nathan, Magali : votre tda/h, on va s’en charger ! »A.N.A.E N° 140 Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité.
  • Lussier, A. et Dufresne A. (2015). L’haurtografe ou l’orthographe? Revue de l’association des orthopédagogues du Québec (ADOQ).
  • Lussier, A. (2011) Rééducation orthopédagogique des mathématiques. Actes du symposium dyscalculie développementale et troubles d’apprentissage en mathématiques, comprendre et intervenir.
  • Lussier, A. et De Serre, J. (2009). La rééducation de la dyslexie. Actes du symposium de la dyslexie de A à Z.

Publications:

  • Lussier, A. (2017) Blips! Les robots de la numération, Apple Store et Google Play.
  • Lussier, A. (2017) Multi-Zombies, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. (2017) Synonymots, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A., Giraudet, F. et Dufresne A. (2016) Orthographivore A, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A., Giraudet, F. et Dufresne A. (2016) Orthographivore B, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A., Giraudet, F. et Dufresne A. (2016) Orthographivore C, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. (2015) Logat’ogres, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. (2014) Numérobots, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. (2013) Application Bloups! Les monstres de la lecture, Apple Store et (2017) Google Play.
  • Lussier, A. (2012) Logatos buveurs de nuages, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. (2011) Logatos croqueurs d’étoiles, Éditions Passe-Temps.
  • Lussier, A. et Rebattel M. (Décembre 2017) Les troubles de l’apprentissage ou trouble des dys. Causette Fuze, France.
  • Lussier, A. (Septembre 2017) L’écran roi. DocumentaireTélé-Québec.
  • Lussier, A. (Décembre 2015) Les enfants et les tablettes, bon ou mauvais? La Presse +.
  • Lussier, A. (Décembre 2015- janvier 2016) Une appli pour apprendre à lire. Revue Enfants Québec.
  • Lussier, A. (Novembre 2014) Jeux sur tablette pour enfants : ludiques ou éducatifs? Magazine Protégez-vous.
  • Lussier, A. (Mars 2013) Le iPad : une révolution pour les enfants.

Conférences:

  • Lussier, A. (2018) La techno pédagogie sur tablette, un incontournable pour nos élèves, adultes de demain. Institut des troubles d’apprentissages pour professionnels.
  • Lussier, A. (2017) Rééducation québécoise des fonctions exécutives. Le CROP Paul Bouvier, France, Saint Hippolyte du Fort.
  • Lussier, A. (2017) Rééducation québécoise de la dyslexie/dysorthographie. Le CROP Paul Bouvier, France, Saint Hippolyte du Fort.
  • Lussier, A. (2017) Rééducation québécoise de la dyslexie/dysorthographie. APO-G-France, Nîmes.
  • Lussier, A. (2017) Modèle québécoise de prise en charge. Journée des dys., France, Nîmes.
  • Lussier, A. (2017) Les petits héros de la numératie Institut des troubles d’apprentissage.
  • Lussier, A. (2016) Recommandations d’applications pédagogiques ludiques. CEFES-Bruxelles, Université libre de Bruxelles.
  • Lussier, A. (2016) «Je t’écris de la main gauche» SVP «prête-moi ta plume pour écrire de meilleurs mots!». Institut des troubles d’apprentissage pour professionnels.
  • Lussier, A. (2016) C’est un grand et long devoir que d’être parent! Sourire à période des devoirs; il faut toute une leçon pour bien y arriver! Institut des troubles d’apprentissage pour parents.
  • Lussier, A. (2015) Anne, Charles, David, voulez-vous des moyens pour mieux organiser vos fonctions exécutives ? Colloque Educo.
  • Lussier, A. (2015) Bloups! application. Conférence au colloque de l’association des orthopédagogues du Québec. Association des orthopédagogues du Québec.
  • Lussier, A. (2015) Bicéphale fonctions exécutives. Conférence au colloque de l’association des orthopédagogues du Québec.
  • Lussier, A. (2015) Orthopédagogie rime avec rééducation des fonctions exécutives? Oui, un incontournable! Conférence au congrès parents de l’institut des troubles d’apprentissage.
  • Lussier, A. (2015) Comment aider ces élèves pour qui la lecture semble illisible? Conférence au salon de l’autisme du Québec.
  • Lussier, A. (2015) Comment aider ces élèves pour qui la lecture semble illisible? Conférence à l’institut des troubles d’apprentissages pour professionnels.
  • Lussier, A. (2014) L’Aurtograf. Association des orthopédagogues du Québec.

Atelier :

«Nathan, viens apprendre par la technopédagogie sur tablette!»

Christophe Maïano

Christophe Maïano

http://apps.uqo.ca/DosEtuCorpsProf/PageProfesseur.aspx?id=christophe.maiano@uqo.ca

Christophe Maïano (Ph.D., ps.éd.) est professeur titulaire au département de psychoéducation et de psychologie de l'Université du Québec en Outaouais et psychoéducateur. Il a enseigné les activités physiques et sportives auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle pendant 10 ans. Ses travaux de recherche sont axés sur l'évaluation du concept de soi, du rapport au corps, de la santé et du bien-être chez les jeunes avec ou sans déficience intellectuelle. Ses travaux visent également à identifier les facteurs sociaux (comparaison sociale, stéréotypes, pairs, école, etc.) reliés au développement du concept de soi et du rapport au corps chez ces jeunes, puis de comprendre les interrelations entre les facteurs sociaux, le concept de soi, le rapport au corps et l'adaptation biopsychosociale (capacités physiques, obésité, attitudes et comportements alimentaires problématiques, dépression, bien-être, etc.) de ces jeunes. Enfin, il s'intéresse à l'efficacité de l'activité physique et des interventions en activité physique sur la santé et le bien-être de jeunes ayant des besoins spécifiques (déficience intellectuelle, déficience physique, troubles métaboliques, troubles du comportement, etc.).

Atelier :

La prévention-santé des personnes présentant une déficience intellectuelle par l'activité physique adaptée : intérêts, apports et recommandations

Chloé Naud

Chloé Naud

Chloé Naud est intervenante à l’Association multiethnique pour l’intégration des personnes handicapées et elle complète sa maîtrise en travail social, Université du Québec à Montréal. L’AMEIPH a récemment été impliqué au sein de différents projets de recherche entourant le thème de l’accompagnement des familles immigrantes dont l’un des membres présente une situation de handicap : Desmarais, C., D. St-Germain, G. Pierart, L. Rachedi, S. Tétreault (2013-2017). Expérimentation d'une approche communicationnelle adaptée au contexte de l'immigration afin d'optimiser le développement des enfants, CIRRIS, en ligne, http://readaptationinterculture.ca/ Fauteux, J. (2017) Vers de nouvelles pratiques intersectionnelles : Quand parcours migratoire se conjugue avec handicap, Mémoire de maîtrise en travail social, Université de Sherbrooke, 202p. Naud, C. (2018). Parents immigrants dont l’enfant présente une situation de handicap : contributions et limites de l’approche interculturelle dans la mise en place d’un groupe axé sur l’aide mutuelle, Essai de maîtrise en travail social, Université du Québec à Montréal (rédaction en cours).

Atelier :

L’accompagnement psychosocial de parents immigrants dont l’enfant a reçu un diagnostic de déficience intellectuelle ou de trouble du spectre de l’autisme : pratique intersectionnelle en milieu communautaire

Claude L. Normand, Ph.D.

Claude L. Normand, Ph.D.

Claude L. Normand est Professeure au Département de psychoéducation et de psychologie à l’Université du Québec en Outaouais. Elle est chercheuse membre de l’Institut universitaire en déficience intellectuelle (DI) et trouble du spectre de l’autisme (TSA), de même que du Centre de partage d’expertise en intervention technoclinique, affiliés au CIUSSS- Mauricie-Centre-du-Québec.

D’abord reconnue pour ses travaux sur l’adaptation des parents dont les enfants ont des besoins particuliers, ses recherches portent généralement sur la participation sociale des personnes qui présentent une DI ou un TSA à tous les âges de la vie. Ses projets ont évalué les effets de programmes d’intervention précoce dispensés en milieux de garde, tant chez les enfants que chez leurs parents et éducatrices. Elle s’est ensuite penchée sur les obstacles et les facilitateurs à la participation sociale des enfants et des jeunes qui présentent une DI ou un TSA en garderie, à l’école, au service garde ou dans les loisirs offerts dans la communauté, selon la perspective de leurs parents.

Ses travaux les plus récents questionnent comment les technologies de l’information et des communications pourraient favoriser l’inclusion et la participation sociale des personnes qui présentent une DI ou un TSA dans le monde numérique, grâce entre autres aux médias sociaux (ex. : Facebook, Snapchat, Instagram). Ceci l’a amenée à constater que l’accessibilité numérique est loin d’être acquise pour les populations ayant des incapacités, notamment des limitations cognitives.

Publications récentes:

Sallafranque St-Louis*, François, Claude L. Normand (2017). From solitude to solicitation: how people with intellectual disability or autism spectrum disorder use the internet. Cyberpsychology: Journal of Psychosocial Research on Cyberspace, 11 (1) Article 8.

Lussier-Desrochers, Dany, Claude L. Normand, Stéphanie Fecteau, Jeannie Roux, Valérie Godin-Tremblay, Marie-Ève Dupont, Martin Caouette, Alejandro Romero, Charles Viau-Quesnel, Yves Lachapelle, Laurence Pépin-Beauchesne (2016). Modélisation soutenant l'inclusion numérique des personnes présentant une DI ou un TSA. Revue francophone de la déficience intellectuelle, 27, 5-24.

Maïano, Christophe, Annie Aimé, Marie-Claude Salvas, Alexandre J. S. Morin, Claude L. Normand. (2016). Prevalence and correlates of bullying perpetration and victimization among school-aged youth with intellectual disabilities: A systematic review. Research in Developmental Disabilities, 49-50, 181-195.

Stéphanie-M. Fecteau, Claude L. Normand, Anne-Marie Bernard, Chloé Beaudin, Lauriane Maheu-Bourassa, Isabelle Hénault (2017). La compréhension et le soutien au développement psychosexuel des adolescents présentant un trouble du spectre de l'autisme. Dans Rousseau, M., Bourassa, J., Milette, N. & McKinnon, S. (Eds). Pratiques psychoéducatives innovantes auprès des personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme. De l'enfance à l'âge adulte, pp.157-168. Boucherville : Béliveau éditeur.

Normand, C.L., & Giguère, L. (2009). Processus et stratégies d'adaptation positives de parents face à la déficience intellectuelle de leur enfant. Revue francophone de la déficience intellectuelle, 20, pp.5-16.

Atelier :

Adaptation des parents à l’enfant aux besoins particuliers

Virginie Pilon, M.P.O.

Virginie Pilon, M.P.O.

Virginie Pilon est titulaire d'un baccalauréat (2006) et d'une maîtrise (2007) en orthophonie de l'Université de Montréal. Elle a ensuite œuvré dans le milieu de la santé, dans le réseau de l'éducation, ainsi qu'au niveau de l'enseignement collégial, dans le cadre de l'AEC en Stimulation du langage. Elle se spécialise, depuis neuf ans, avec des jeunes ayant une déficience intellectuelle légère avec troubles associés au Centre François-Michelle, un milieu scolaire primaire. La déficience intellectuelle légère et la dyspraxie verbale sont ses sujets de prédilection professionnels.

En 2017, elle a donné la formation " L'intervention orthophonique en déficience intellectuelle : de la recherche à la pratique ", en collaboration avec Catherine Mhun, orthophoniste à l'école Summit school, dans le cadre du programme de formation continue de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

En 2016, elle a collaboré à l'ouvrage collectif " Le Québec à l'heure des choix, Tome 2 " avec le texte de vulgarisation " Je raconte, tu racontes, on raconte : l'utilisation de la littérature jeunesse auprès d'enfants présentant des difficultés d'apprentissage ", coécrit avec sa collègue enseignante, Magalie Paquin-Forest.

Atelier :

Introduction à la dyspraxie verbale

José Pouliot

José Pouliot

José Pouliot est linguiste et orthophoniste. Elle travaille à la Commission scolaire de Montréal depuis près de 30 ans. Dans les dernières années, ses mandats à la CSDM consistent à donner de la formation à des enseignants du primaire et du secondaire, à accompagner des équipes pédagogiques travaillant auprès de jeunes ayant un trouble développemental du langage et à développer des pratiques répondant mieux aux particularités de cette clientèle. Elle a été chargée de cours à l'université de Montréal pendant plus de 20 ans. Elle donne des formations à des enseignants et à des orthophonistes un peu partout au Québec sur des approches développées pour la prévention, l'intervention et l'enseignement.

Elle s'intéresse à tout ce qui nourrit les apprentissages des jeunes, tant la manière d'interagir avec eux que ce qui leur est présenté, peu importe leur âge ou leur niveau scolaire. Elle a conçu et co-écrit, pour le Ministère de l'éducation, du loisir et du sport, le matériel d'enseignement de la communication orale aux élèves du secondaire présentant une dysphasie. Elle également conçu, développé et mis en œuvre pendant plusieurs années le projet de prévention des difficultés de langage écrit, Le préscolaire, j'y compte! J'y conte bien!, exploitant la lecture interactive répétée (L.I.R.). Elle est l'auteure de Scripto, du Répertoire de techniques de stimulation du langage et co-auteure de Dyna-Mots, tous parus initialement chez Magie-Mots.

Atelier :

Scripto: pour exploiter et enrichir les connaissances lexicales des apprenants

Richard Robillard

Richard Robillard

Psychopédagogue, conférencier, formateur, consultant et chargé de cours à l'université de Sherbrooke aux études de deuxième cycle en enseignement au préscolaire et au primaire.

  • Engagé dans le monde de l'éducation et de la formation depuis plus de cinquante ans.
  • Enseignant au primaire et au secondaire. Conseiller pédagogique. Direction d'une école primaire.
  • Chargé de cours à l'Université de Montréal, à l'Université Saint-Anne (en Nouvelle-Écosse), Université du Québec à Trois-Rivières.
  • Depuis 1994, chargé de cours à l'Université de Sherbrooke, présentement, au diplôme de deuxième cycle au département d'enseignement au préscolaire et au primaire.
  • Directeur d'essai de maîtrise en enseignement à l'université de Sherbrooke.
  • Ancien superviseur de stagiaires pendant plus de 30 ans.
  • Ancien formateur auprès des enseignantes et enseignants associés pendant plus de 10 ans (des professionnelles qui accompagnent des stagiaires) à l'université de Sherbrooke.
  • Consultant en psychopédagogie.

Champs d'intérêt et de préoccupations professionnelles :

  • Le développement d'une conscience et d'une pratique altruiste par la psychologie et l'éducation positives.
  • Les interventions positives et optimistes auprès des jeunes.
  • Le développement du lien d'attachement sécurisant entre l'adulte, l'enfant et l'adolescent.
  • Le développement de la maturité du cerveau et de la maturité affective et sociale chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte.
  • Le développement de l'intelligence émotionnelle et l'intelligence relationnelle chez l'être humain.
  • Le développement d'une saine et juste estime de soi.
  • Le développement du soi professionnel et du soi personnel chez l'adulte.
  • La gestion du stress et de l'anxiété chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte.
  • La gestion des comportements difficiles chez l'enfant et l'adolescent.
  • Le développement de l'attention chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant par une pratique de pleine conscience.

Atelier :

Prendre soin du cerveau d'attachement de l'enfant et de l'adolescent

Valérie Rouby, M.Ps.

Valérie Rouby, M.Ps.

https://cenop.ca

Valérie Rouby est neuropsychologue clinicienne au Cenop depuis 2007 et formatrice. Détentrice d'un Master en neuropsychologie de l'Université Libre de Bruxelles et d'un Diplôme d'Étude Spécialisée en neuropsychologie de l'Université Catholique de Louvain, elle est membre de l'Ordre des psychologues du Québec (OPQ) et détentrice de l'attestation d'évaluation des troubles neuropsychologiques.

Son parcours professionnel lui a permis d'exercer dans des départements de pédiatrie, de neuropédiatrie et dans des centres de revalidation de plusieurs hôpitaux universitaires. Au travers de son expérience, elle s'est spécialisée dans l'évaluation des jeunes enfants souffrant de troubles neurodéveloppementaux, d'atteintes neurologiques et de déficience intellectuelle.

Publication :

Rouby, V. (2016). L'évaluation neuropsychologique des tout-petits et des enfants susceptibles de présenter un TDAH. A.N.A.E., 28 (140)

https://cenop.ca

https://cenopformation.com

Atelier :

L'évaluation neuropsychologique : après le diagnostic, son utilité dans les interventions

Manon Roussin et Marie-Hélène Côté

Manon Roussin et Marie-Hélène Côté

Manon Roussin est détentrice d'un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire de l'UQTR, d'une maitrise en orthophonie de l'UdeM, ainsi que d'un diplôme de 2ième cycle en gestion de l'éducation de l'UdeS. Après avoir travaillé, comme orthophoniste, au Centre François-Michelle, auprès des élèves du primaire, elle occupe actuellement le poste de directrice au secondaire premier cycle. 1er cycle du Centre.

Marie-Hélène Côté est détentrice d’un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire de l’UQAM. Elle enseigne au Centre François-Michelle depuis 31 ans; elle travaille au secondaire 1er cycle avec des élèves ayant une déficience intellectuelle légère et des troubles associés.

Atelier :

Viens-tu au "Groupe de jeunes" vendredi?

Guy Sabourin, Ph.D. et Olivier Morin-Moncet

Guy Sabourin, Ph.D. et Olivier Morin-Moncet

Guy Sabourin, Ph.D.

Psychologue depuis 1979, Guy Sabourin est titulaire d'un doctorat en psychologie de l'Université du Québec à Montréal (2004). Dr Sabourin a d'abord œuvré six ans en psychiatrie avant de poursuivre dans le domaine de la réadaptation en déficience intellectuelle. Il a occupé divers postes de cadre conseil ou de gestionnaire dans le réseau de la santé et des services sociaux et a également été psychologue consultant en pratique privée dans les années 1990. Il s'est spécialisé dans l'évaluation et l'intervention auprès de personnes ayant une DI et des troubles de santé mentale ou des troubles graves du comportement (TGC).

Dr Sabourin a développé divers outils d'évaluation des troubles du comportement et de motivation des personnes ayant une DI et d'identification des troubles neuropsychologiques présents chez cette clientèle. Nommé directeur du développement, de l'évaluation et de la recherche du Centre Miriam en 2000, il a, à ce titre, dirigé le Programme régional d'expertise multidisciplinaire en troubles graves du comportement (PREM-TGC) et était, jusqu'en octobre 2011, directeur du Service québécois d'expertise en troubles graves du comportement (SQETGC).

Dr Sabourin est actuellement expert-conseil et formateur au SQETGC, en plus d'être chercheur à l'Institut Universitaire en DI-TSA. Il est aussi psychothérapeute en pratique privée.

Intérêts de recherche

Ses recherches sont de nature clinique et psychométrique. Elles portent sur les troubles graves du comportement, particulièrement sur leur mesure, leurs principales causalités multimodales (troubles neuropsychologiques, troubles de santé mentale, etc.) dans une perspective de prévention et de traitement, chez les personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble dans le spectre de l'autisme. Les travaux plus récents portent surtout l'évaluation des risques de crises comportementales, l'évaluation des indices comportementaux de dysfonctions exécutives et sur la régulation comportementale et émotionnelle.

Publications récentes

Sabourin, G. et Couture, G.. (2017). La crise comportementale en DI-TSA : vers de meilleures pratiques de prévention. Soumis pour publication à la Revue québécoise de psychologie.

Sabourin, G. et Lapointe, A. (2017). Les fondements de l'analyse et l'Intervention multimodales (AIMM) en trouble grave du comportement (TGC) au Québec. Soumis pour publication à la Revue québécoise de psychologie.

Sabourin, G., Senécal, P. & Paquet, M. (2016). _Échelle d'évaluation des comportements problématiques II, révisée (EGCP-II-R : Manuel de l'utilisateur). Montréal, Canada. SQETGC/CIUSSS MCQ.

Sabourin, G., Couture, G., Morin, D. et Proulx, R. (2015). Intervention de crise auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles envahissants du développement : une recension critique des écrits en consultation avec les parties prenantes. Les collections de l'Institut universitaire en DI et en TSA. Centre intégré de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. 172 pages.

MORIN, I., SABOURIN, G., LABBÉ, L. ET BEAULIEU, Y. (2015). INVENTAIRE DES CAUSES PROBABLES DES TROUBLES GRAVES DU COMPORTEMENT (ICP-DI ET ICP-TSA): MANUEL DE L'UTILISATEUR.. SQETGC | CIUSSS MAURICIE-ET-CENTRE-DU-QUÉBEC. 32 PAGES.

Sabourin, G. et Lapointe, A. (2014). Analyse et intervention multimodale en troubles graves du comportement : Grille et lexique. Montréal: SQETGC |FQCRDITED.

Bibeau, L. et Sabourin, G. (2014). Intervention Postévénement Critique (IPEC) - lignes directrices. Montréal, Canada : FQCRDITED | SQETGC. 93 pages.

Morin, I., Sabourin, G. et Labbé, L., Fréchette, C. et Higgins, S. (2014). Inventaire des causes probables des troubles graves du comportement chez les adolescents et les adultes présentant une déficience intellectuelle légère à modérée (ICP-DI) : Outil clinique. Montréal, Canada : FQCRDITED | SQETGC. 144 pages.

Olivier Morin-Moncet

Olivier Morin-Moncet est en voie de compléter son doctorat en neuropsychologie clinique, recherche et intervention, à l'Université de Montréal. Son sujet de thèse porte sur les mécanismes neurophysiologiques qui sous-tendent les apprentissages moteurs.

En clinique, M. Morin-Moncet a développé de l'expérience en évaluation neuropsychologique auprès de clientèles de tous âges présentant des troubles neurologiques et de santé mentale. Il a également œuvré dans l'évaluation neuropsychologique et l'intervention auprès de personnes ayant une DI, avec ou sans trouble du spectre autistique, et des troubles graves du comportement à l'Institut Universitaire de Santé Mentale de Montréal.

En outre, M. Morin-Moncet possède plusieurs années d'expérience de travail à la Direction de la Protection de la Jeunesse ainsi que dans une ressource intermédiaire pour des personnes ayant une DI et une histoire de troubles du comportement.

Atelier :

Pour mieux comprendre l'importance du contrôle exécutif et de la régulation dans les troubles neurodéveloppementaux : évaluation et pistes d'intervention

Thomas Shortliffe

Thomas Shortliffe

http://www.tomartist.com

Thomas Shortliffe est un artiste-peintre, enseignant et art-thérapeute au centre François-Michelle depuis 12 ans. Originaire de Toronto, il s'établit au Québec en 1999 et compléta à Concordia, un baccalauréat en psychologie, un baccalauréat en beaux-arts ainsi qu'une maitrise hybride qui fera la synthèse de ces deux disciplines, soit l'art-thérapie. Toujours à Concordia, il suivit trois années du programme menant au baccalauréat en enseignement. Il termine actuellement une maitrise en enseignement des arts à l'UQAM. Conciliant ses intérêts d'artiste et d'enseignant, son approche pédagogique, est influencée par la théorie de l'art thérapie, et axée sur le développement du potentiel créateur de l'enfant.

En tant qu'artiste peintre, Thomas Shortliffe est connu sous le nom de " Tomartist ". Il a produit de nombreuses peintures, sculptures et images multimédia qui témoignent d'un intérêt pour la psychologie humaine, l'existentialisme, le surréalisme et tout autre sujet qui réunit art et psychologie dans la même pensée. Le thème principal de son blogue se situe à l'intersection entre la neurologie, l'art, la psychologie et la sociologie. Ce blogue et ses œuvres sont disponibles sur son site : www.tomartist.com

Atelier :

L'art au service du mutisme sélectif

Marc J. Tassé, Ph.D.

Marc J. Tassé, Ph.D.

Titulaire d'un doctorat en psychologie de l'Université du Québec à Montréal, Marc J. Tassé, PhD. Psychologue de formation, il est professeur de psychologie et de psychiatrie à l'Ohio State University. Marc est directeur du Centre Nisonger de l'Ohio State University, un Centre universitaire d'excellence des troubles neurodéveloppementaux. Marc a près de 30 ans d'expérience clinique et de recherche dans le domaine de la déficience intellectuelle et de l'autisme. Ses travaux cliniques, ses recherches et ses publications portent sur les comportements problématiques, les troubles psychiatriques, les comportements adaptatifs, les besoins de soutiens ainsi que l'évaluation de l'efficacité d'interventions auprès d'enfants ayant un trouble du spectre d'autisme. Il a signé ou cosigné plus de 135 articles, chapitres de livres ou livres. Il est " Fellow " de l'American Association on Intellectual and Developmental Disabilities (AAIDD), American Psychological Association (APA) et l'International Association of the Scientific Study of Intellectual and Developmental Disabilities (IASSIDD). Marc a été Président de l'American Association on Intellectual and Developmental Disabilities de 2012-2013.

Publications récentes :

Tassé, M. J. & Blume, J. H (2018). Intellectual disability and the death penalty: Current issues and controversies. Santa Barbara, CA: ABC-CLIO, LLC.

Mehling, M. H., Tassé, M. J., & Andridge, R. (2017). Shakespeare and autism: A pilot study examining the treatment effects and predictors of treatment response of the Hunter Heartbeat Method. Autism Open Access, 7(5), 1-9.

Tassé, M. J., Schalock, R. L., Thissen, D., Balboni, G., Bersani, H. A., Borthwick-Duffy, S. A., Spreat, S., Widaman, K. F., & Zhang, D. (2017). Diagnostic Adaptive Behavior Scale: User's manual. Washington, DC: American Association on Intellectual and Developmental Disabilities.

Mehling, M. H., Tassé, M. J., & Root, R. (2017). Shakespeare and autism: An exploratory evaluation of the Hunter Heartbeat Method. Research and Practice in Intellectual and Developmental Disabilities, 4, 107-120. http://dx.doi.org/10.1080/23297018.2016.1207202.

Havercamp, S. M., Tassé, M. J., Navas, P., Benson, B. A., Alain, D. C., & Manickam, K., (2017). Exploring the weight and health status of adults with Down syndrome. Journal of Education and Training Studies, 5, 97-108. https://doi.org/10.11114/jets.v5i6.2343.

Bush, K. & Tassé, M. J. (2017). Employment and choice-making for adults with intellectual disability, autism and Down syndrome. Research in Developmental Disabilities, 65, 23-34.

Tassé, M. J., Luckasson, R., & Schalock, R. L. (2016). The Relation between intellectual functioning and adaptive behavior in the diagnosis of intellectual disability. Intellectual Developmental Disabilities, 54, 381-390.

Tassé, M. J., Navas, P., Havercamp, S. M., Benson, B. A., Alain, D. C., Manickam, K., & Davis, S. (2016). Psychiatric conditions prevalent among adults with Down syndrome. Journal of Practice and Policy in Intellectual Disability, 13, 173-180.

Mehling, M. H. & Tassé, M. J. (2016). Severity of autism spectrum disorders: Current conceptualization, and transition to DSM-5. Journal of Autism and Developmental Disorders, 46, 2000-2016.

Tassé, M. J., Schalock, R. L., Thissen, D., Balboni, G., Bersani, H. A., Borthwick-Duffy, S. A., Spreat, S., Widaman, K. F., Zhang, D., & Navas, P. (2016). The Development and Standardization of the Diagnostic Adaptive Behavior Scale: The Application of Item Response Theory to the Assessment of Adaptive Behavior. American Journal on Intellectual and Developmental Disabilities, 121, 79-94.

Mehling, M. H. & Tassé, M. J. (2015). Impact of choice on social outcomes of adults with ASD. Journal of Autism and Developmental Disorders, 45, 1588-1602.

Thompson, J. R., Bryant, B. R., Schalock, R. L., Shogren, K. A., Tassé, M. J., Wehmeyer, M. L., Campbell, E. M., Craig, E. M., Hughes, C., & Rotholz, D. A. (2015). Supports Intensity Scale-Adult Version: User's Manual. Washington, DC: American Association on Intellectual and Developmental Disabilities.

Ateliers :

DSM-5 et les troubles neurodéveloppementaux

Le "double diagnostic" : l'identification et la prise en charge

Karine-N. Tremblay, Ph.D.; Valérie Cauchon; Émilie Léger

Karine-N. Tremblay, Ph.D.; Valérie Cauchon; Émilie Léger

Karine N. Tremblay

Karine N. Tremblay, Ph. D., est neuropsychologue, professeure au Département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Chicoutimi et chercheuse régulière à l'Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l'autisme. Entre 2006 et 2009, elle a travaillé au CRDITED du Saguenay-Lac-Saint-Jean comme psychologue auprès de la clientèle 0-17 ans. Ses projets de recherche en cours sont en lien avec le rôle de la mémoire de travail dans l'apprentissage de la lecture et portent également sur l'accompagnement des enseignants de classes spécialisées en déficience intellectuelle dans l'appropriation d'approches pédagogiques en littératie. Enfin, elle s'intéresse à la problématique de la négligence et des agressions sexuelles chez les jeunes ayant une déficience intellectuelle.

Valérie Cauchon

Valérie a toujours été intéressée par les élèves ayant des besoins particuliers, c'est d'ailleurs ce qui l'a poussée à faire une maîtrise en psychopédagogie après avoir complété son baccalauréat en enseignement du français au secondaire. D'abord enseignante, elle a poursuivi sa carrière comme conseillère pédagogique en adaptation scolaire à la commission scolaire des Premières-Seigneuries. Elle est, de tout temps, animée par la volonté que les élèves atteignent leur plein potentiel. Amoureuse de la littérature, l'éveil à la littératie chez les élèves ayant une déficience intellectuelle devenait tout naturel pour elle. D'ailleurs, depuis 2015, elle collabore à un projet interuniversitaire portant sur les approches et animations pédagogiques en littératie pour les élèves ayant une déficience intellectuelle.

Émilie Léger

Détentrice d'un certificat en sciences de l'éducation et d'une maîtrise en sciences de l'information Émilie a une véritable passion pour la littérature jeunesse. Bibliothécaire scolaire depuis 2014 à la commission scolaire des Premières-Seigneuries, elle conseille le personnel enseignant sur la littérature jeunesse et effectue l'aménagement de bibliothèques. En 2015, le projet d'aménager la bibliothèque d'une école spécialisée en déficience intellectuelle marque la naissance d'un nouvel intérêt : la littératie chez les élèves ayant des besoins particuliers. Depuis, elle a créé un partenariat avec trois universités afin d'approfondir ses connaissances sur le sujet.

Publications récentes de Karine-N Tremblay

Paquette, G., Bouchard, J., Dion, J., Tremblay, K. N., Tourigny, M., Tougas, A.-M., et Hélie, S. (accepté). Factors Associated With Intellectual Disabilities Among Maltreated Children According to Child Protective Service Workers. Child and Youth Services Review.

Lessard, A. et Tremblay, K. N. (sous presse). Les Cahiers de l'AQPF. Difficultés en lecture et mémoire de travail : mieux comprendre les liens pour favoriser le développement de la littératie en orthopédagogie.

Dion, J., Paquette, G., Tremblay, K. N., Collin-Vézina, D., et Chabot, M. (2018). Child maltreatment among children with intellectual disability in the Canadian Incidence Study. American Journal on Intellectual and Developmental Disability, 123(2), 176-188. doi: 10.1352/1944-7558-123.2.176.

Lessard, A. et Tremblay, K. N. (2017). Évolution des connaissances de futurs orthopédagogues en formation initiale sur l'évaluation et l'intervention en lien avec les difficultés d'apprentissage en lecture. Formation et Profession, 25(3), 54-71. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2017.355

Dion, J. et Tremblay, K. N., Tourigny, M., Hélie, S., Bouchard, J., et Matteau, S. (2017). Differences between sexually abused children with and without an intellectual disability. The International Journal of Victimology, 14(34), 29-34.

Stipanicic, A., Jacques, C., Sabourin, C., Soulières, I., Tremblay, K. N., et Thermidor, G. (2017). Des déficits aux habiletés fonctionnelles : Rétrospective du 16e Rendez-vous de l'Institut universitaire en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l'autisme, Le CNRIS en Action, 1(9), 1-6.

Tremblay, K. N. et Lessard, A. (2016). La mémoire de travail et l'identification des mots en contexte de lecture : explications et pistes d'intervention. L'orthopédagogie sous toutes ses facettes (Dossier spécial : Les fonctions exécutives), 3, 37-42

Brassard, I., Tremblay, K. N., et Thériault, P. (2016). Quelques pistes d'intervention pour tenir compte des fonctions exécutives dans le processus d'écriture. L'orthopédagogie sous toutes ses facettes (Dossier spécial : Les fonctions exécutives), 3, 43-46.

Dion, J., Tremblay, K. N., Paquette, G., et Matteau, S. (2015). Enfants et adolescents victimes d'agression sexuelle présentant une déficience intellectuelle : interventions et illustration clinique. Les Cahiers de l'Actif, 464/467, 291-307.

Tremblay, K. N., Paquette, G., Dion, J., et Matteau, S. (2015). Les enfants québécois présentant une déficience intellectuelle victimes d'agression sexuelle : une situation préoccupante. Le CNRIS en Action, 13(3), 2-3.

Atelier :

Relever les défis de l’enseignement de la littératie auprès d’élèves ayant une déficience intellectuelle importante par la mise en place d’une recherche participative novatrice.